2606
  • Agence immobiliere Nestenn
  • .
    .
    >
  • TAEG : explications pour mieux le comprendre
  • TAEG : explications pour mieux le comprendre

    TAEG : explications pour mieux le comprendre

    Le TAEG, définition et utilité

    Le TAEG (taux annuel effectif global) est exprimé en pourcentage. Ce qu'il prend en compte : l'ensemble des frais induits par le prêt immobilier (frais de dossier et coût de l'assurance emprunteur). Il vous sera donc utile pour comparer les offres de prêt. Le TAEG ne peut pas dépasser le taux d'usure applicable (fixé par la Banque de France), c'est-à-dire le taux maximal légal pouvant être réclamé par un organisme de crédit.

    Attention ! Les frais de notaires ne sont pas intégrés dans le calcul du TAEG, ni les intérêts intercalaires si l'achat est un logement neuf (VEFA).

    Si vous avez un projet d'achat immobilier, vous devez connaître le TAEG. Il vous aide notamment à choisir un établissement prêteur en comparant les offres de prêt et en révélant les frais occasionnés par celui-ci.  A savoir : vous pouvez librement choisir l'assurance de votre crédit (loi Lagarde, 2010) et vous pouvez résiliez l'assurance tous les ans (amendement Bourquin, 2018)

    Quels sont les frais compris (ou pas) dans le TAEG ?

    Le TAEG comprend donc l'ensemble des frais de votre prêt immobilier : le taux nominal (nécessaire au calcul des intérêts intercalaires) ; les frais d'évaluation du bien immobilier (payés à votre agent immobilier) ; les frais de dossier de votre banque ; les frais payés à des intermédiaires intervenant dans l'obtention du prêt (courtier immobilier, etc) ; le coût de l'assurance emprunteur ; les frais de garanties obligatoires (hypothèque ou cautionnement) ; les frais annexes (tenue de compte, etc)

    La banque réalisant une évaluation de votre situation avant de vous accorder votre crédit, le TAEG déterminé lors de cette première évaluation ne correspond donc pas forcément à votre TAEG définitif. Votre taux final n'est établi que lorsque les coûts de votre garantie et de votre assurance sont connus.

    Plusieurs frais n'entrent pas dans le calcul de votre TAEG : les indemnités de remboursement anticipé ; les frais relatifs à la modulation des mensualités ; les frais de souscription à des prêts complémentaires.

    Mode de calcul du TAEG

    Des facteurs sont à ajouter à votre capital emprunté : durée du prêt ; taux (hors assurance) : taux de l'assurance ; type d'assurance ; frais de dossier ; frais de garantie.

    Les calculs déterminant le taux de votre TAEG étant relativement complexes, il est préférable de réaliser une simulation en ligne et faire appel à un courtier. Celui-ci vous aiguillera également dans le meilleur choix pour votre achat immobilier.

    Quelle est la différence entre le TEG et le TAEG ?

    En résumé, le TAEG a remplacé le TEG. Le TAEG prend en compte l'assurance décès invalidité, l'assurance chômage et les normes européennes, critères qui n'étaient pas pris en compte avec le TEG. Le TAEG révèle donc un taux plus précis pour vous permettre de déterminer rapidement quel crédit immobilier vous coûte le plus cher.

    Comment faire baisser le TAEG ?

    Plusieurs solutions vous permettent de faire baisser votre TAEG : présenter un dossier de crédit immobilier solide, notamment en détenant un apport personnel (10% du prix de votre achat immobilier) ; respecter un taux d'endettement de 33% ; démontrer une gestion saine de vos comptes bancaires ; comparer les offres des différents assureurs pour faire jouer la concurrence.

    Vous mettez alors toutes les chances de votre côté pour obtenir le meilleur taux pour votre prêt immobilier.

    Le TAEG fixe et le TAEG révisable

    Le TAEG étant le taux d'intérêt affecté à un prêt immobilier, il peut par définition être un taux fixe ou un taux variable.

    Si vous choisissez de négocier un taux fixe pour votre TAEG, le montant de vos mensualités sera identique tout au long de votre emprunt. Vous maîtriserez donc votre remboursement mais vos mensualités seront généralement plus élevées que si vous optez pour un TAEG à taux variable.

    Votre TAEG peut être révisable : son taux peut varier pendant la durée de votre crédit immobilier avec des mensualités différentes qui varient selon un indice de référence. 

    Comment contester le TAEG ?

    Vous pouvez contester le TAEG si votre établissement de crédit ne le renseigne pas ou s'il mentionne un taux erroné sur les documentations qu'il propose : publicités, offres de contrat, offres de prêt. Deux sanctions civiles rétroactives sont possibles si vous obtenez gain de cause : vous n'êtes plus tenus de payer les intérêts dus ; le taux d'intérêt légal remplace le taux applicable à votre contrat.

    Attention tout de même, car une "simple" erreur de calcul de votre TAEG n'est pas un motif valable pour contester votre emprunt immobilier. Vous devez être en mesure de prouver le préjudice que vous avez subi.

    french
    Continuer sans accepter
    Votre vie privée est importante pour nous

    En naviguant sur nos sites Nestenn, des cookies sont déposés sur votre navigateur. Cela nous permet entre autres d’assurer leur bon fonctionnement, de diffuser des publicités et du contenu personnalisé, de mesurer leur pertinence et ainsi de développer et d’améliorer nos outils.
    Pour certains cookies, votre consentement est nécessaire. Vous êtes alors libre d’activer ou de désactiver les différentes catégories de cookies. Cependant, il est fortement conseillé d’activer tous les modules afin de bénéficier de toutes les fonctionnalités proposées par nos sites.
    Bien évidemment, vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en consultant notre Politique de Confidentialité.

    Réglages
    Accepter les cookies